Il est rare de trouver des concepts économiques dont les fondamentaux sont assis sur « faire le bien ». Dans le cas des services collaboratifs à la demande, c’est coup triple !

Faire le bien c’est de permettre de la livraison rapide ou récurrente de médicaments à des personnes qui en ont besoin.

Faire le bien c’est de permettre à une personne normale de configurer l’ordinateur ou le smartphone qu’elle vient d’acheter sur Internet.

Faire le bien c’est de permettre à une personne agée d’acheter un meuble sur Internet de se le faire monter et ainsi gagner du temps et du confort.

Faire le bien c’est d’inventer d’innombrables services utiles qui changent la vie des gens.

Faire le bien c’est aussi de permettre à un étudiant de gagner de l’argent facilement et rapidement en réalisant des missions rémunérées légalement.

Faire le bien c’est aussi de permettre à un chômeur de gagner plus et de se réinsérer en rendant des services utiles sur son temps libre, et ce sans altérer ses droits.

Faire le bien c’est aussi de permettre à une personne en CDI de trouver plus de revenus en réalisant des missions en fonction de ces disponibilités, en toute flexibilité et liberté.

Faire le bien c’est donc aussi de permettre à chacun de gagner plus légalement en exerçant ses talents sur son temps libre. 

Faire le bien, c’est encore de permettre aux entreprises d’inventer des services qui leur permettent de vendre plus en améliorant l’expérience de leurs clients.

Faire le bien c’est encore de faire que la relation entre une entreprise et ses clients soit nourrie et enrichie par des services dans la vrai vie et pas uniquement par des services digitaux ou des réductions.

Faire le bien c’est encore de permettre aux entreprises d’inventer de nouveau services rentables en cohérence avec leur promesse, leur donnant des perspectives d’avenir au delà du produit.

Faire le bien c’est donc encore de permettre à des entreprises d’améliorer leur expérience client, de construire leur futur viable sans attendre de se faire Uberiser. 

Les services à la demande c’est la rencontre entre des besoins de services utiles changeant la vie et des besoins de revenus complémentaires pour des talents qui en ont besoin. A travers des entreprises qui se font du bien en faisant du bien. Création de richesse pour tous tout en faisant le bien. Trois fois. A chaque fois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s